Les fausses croyances sur le référencement SEO

Lorsque l’on entend référencement naturel pour la première fois, en bon débutant on essaye d’obtenir des conseils pour être plus visible sur le web, on entend alors un peu de tout et n’importe quoi. On vous dit tout sur les fausses croyances du SEO pour vous éviter les pires erreurs.

 

 

1- Il faut juste installer un module de référencement SEO pour bien positionner son site

Beaucoup de personnes pensent qu’en installant seulement un plugin de référencement naturel SEO sur son site wordpress, par exemple un des plus connu « Yoast SEO », vous allez être propulsé sur la première page de Google les doigts dans le nez. Et bien NON !

Le référencement c’est beaucoup plus subtil que ça, et fort heureusement car si c’était le cas, des milliers de personnes se contenterait de cliquer sur installer, le tour serait joué et les requêtes sur les moteurs de recherches seraient impertinentes. Quoi de plus énervant que de visiter 40 sites avant de trouver la recette de la tartiflette (oui je prend encore cette exemple :)).

Attention, je ne dis pas qu’installer un module de référencement ne sert à rien, bien au contraire ! Mais ce serait mentir de dire qu’il va faire le boulot à votre place. Yoast SEO est un excellent module de référencement mais encore faut-il bien le configurer et mettre les mains dans le cambouis. Ne pensez pas qu’il va baliser les titres de vos pages, rédiger le contenu tout seul et optimiser l’intégralité de votre site en un clic.

 

 


2- Celui qui paye le plus cher est le mieux référencé naturellement

Certaines TPE ou PME n’essayent même pas d’optimiser leur site car ils pensent que les plus gros groupes sont avantagés par Google pour être dans les premiers. C’est faux !

Contrairement au référencement SEA (Google Adwords) où l’on paye des annonces au clic sous forme d’enchère de mots clés (celui qui mettra la plus grosse enchère se placera tout simplement dans les premiers), le référencement naturel SEO lui n’est pas payant. C’est tout un tas d’optimisation à mettre en place sur son site pour essayer d’arriver sur la première page lors de certaines requêtes choisies.

Attention, auparavant on le surnommait « Référencement gratuit » pour le dissocier du « Référencement payant » mais ce n’est pas gratuit non plus si vous ne le faites pas vous-même et si bien évidemment vous faites appel à un spécialiste.

Si les grosses entreprises sont facilement trouvables sur internet c’est parce qu’elles investissent auprès d’agence SEO pour optimiser leur site, rédiger du contenu pertinent, placer des backlinks de qualité sur des sites partenaires… mais une fois que les optimisations sont en place, lorsque vous arrêter de faire appel à cette agence, vous ne disparaissez pas du jour au lendemain du moteur de recherche.

Le référencement SEO est un bon investissement sur la durée et vous apporte du trafic de qualité.

 

 

3- Il faut mettre des mots clés partout sur son site pour être bien référencé

Ajouter des listes de mots clés de vos services partout sur votre site ne permet pas d’arriver sur la première page. À une époque, c’était à la mode de surcharger son site de mots clés, peu subtilement, mais aujourd’hui cette technique de « bourrin » (keyword stuffing) peut être très néfaste pour votre site.

Google Pengouin lutte contre la sur-optimisation et contre ceux qui essayent de déjouer l’algorithme Google, en sanctionnant les pages en leur faisant perdre de leur visibilité sans vous avertir !

Vous n’avez donc pas de moyens de prendre des raccourcis pour le tromper.

 

 

4- Il faut poster des articles tous les jours lorsque l’on fait du SEO

Bien que le contenu sur un site internet est primordial pour bien se positionner sur Google, il ne faut pas obligatoirement poster tous les jours des articles sur son blog. Poster régulièrement est une très bonne chose pour votre site mais la fréquence de publication ne doit pas interférer sur la qualité de vos articles.

En postant tous les jours vous serez lu par les robots mais s’il n’y a aucun humain qui lit votre texte, il n’y aura alors aucun interêt.

Pensez que vous écrivez d’abord pour l’internaute avant d’écrire pour être référencé. Fidéliser vos lecteurs en écrivant quelque chose d’intéressant qui leur donnera envie de partager votre contenu, ce qui améliora grandement votre image et votre notoriété.

 

 

5- Pour faire du contenu facilement, on peut copier-coller le texte d’un autre site et lui faire un lien

Un des principaux critères pour être sanctionné par Google est le duplicate content (la duplication de contenu), cela est aussi valable lorsque l’on duplique le contenu de quelqu’un d’autre qu’on lui fasse un lien ou pas. Rédiger vos propres articles et faites travailler votre imagination !

Vous redouter que quelqu’un duplique votre contenu pour le mettre sur son blog ? Pas de panique les robots savent très bien identifier la première personne à avoir posté l’article sur son site et sanctionneront donc le dupliqueur.

 

 

6- Un site internet parfait techniquement est mieux référencé

Un site valide au test du W3C n’est clairement pas un critère de pertinence pour le moteur de recherche. Google conseille aux webmasters de se focaliser sur l’expérience utilisateur et la compatibilité de votre site sur les différents supports. Inutile donc de s’acharner à avoir un 20/20 au W3C, du moment que votre code est propre dans son ensemble, qu’il s’affiche correctement sur tous les terminaux et que vous n’avez pas fait de grossières erreurs sur des balises <Hn> par exemple.

 

 

7- Une fois que je suis arrivé premier sur Google, je n’ai plus rien à faire

Bien sûr que non ! Lors d’un match de foot, vous marquez un but, arrêtez-vous de jouer ?

Le SEO c’est exactement pareil, les positions bougent en permanence, peut-être que votre concurrent fait tout pour vous dépasser de son côté en rédigeant de nouveaux contenus, en améliorant son site ou en devenant plus populaire au fil du temps car son site à lui évolue.

Les robots Google scannent régulièrement votre site et prennent donc en compte les évolutions, pour lui un site actualisé souvent est un site actif.

De plus une grosse source de trafic ne veut pas dire  meilleur taux de transformation, des évolutions graphiques ou ergonomiques sont aussi nécessaires pour convaincre les internautes de faire appel à vous.

 

 

 

Certains prestataires vendent un site « référencé » tout inclus à moindre coût.

Avant de signer les yeux fermés en ne comparant que le prix final, demandez un détail de la prestation de référencement qui est faite sur votre site, cela vous évitera d’avoir la belle surprise que seul un module de référencement non configuré y est seulement installé et qu’aucune optimisation ou stratégie de mot clé ont été mise en place. Aucune entreprise n’aime investir pour du vent… Venez lire aussi nos conseils pour bien comparer les devis de création de site internet.



libero et, mi, tempus libero. id suscipit